Le scooter électrique handicapé TOUT TERRAIN : pour le plein de liberté !

Ça y est, vous le savez, vous allez bientôt faire l’acquisition d’un scooter électrique handicapé pour faciliter vos déplacements et gagner en autonomie. Cependant, vous hésitez encore sur la nature de votre scooter : classique ou tout-terrain ?

Découvrez dans cet article les éléments à prendre en considération et les avantages du scooter électrique handicapé tout terrain.

Lire aussi : A partir de quand le scooter électrique devient-il nécessaire ?
Lire aussi : Comment bien choisir mon scooter électrique ?

Scooter électrique handicapé tout terrain

Qu’est-ce qu’un scooter électrique handicapé tout terrain ?

La différence majeure entre un scooter électrique classique et un scooter électrique tout terrain est l’Homologation Route qui autorise le scooter à circuler sur les pistes cyclables, les trottoirs à 6 km/h maximum ; et sur les routes à 25 km/h maximum, dans les conditions du Code de la Route. Le scooter sera donc équipé de réflecteurs, de feux avant, de feux arrière et de clignotants, et d’un rétroviseur.

On notera également la présence de 4 roues plus épaisses que celles d’un scooter classique. Egalement rainurées, elle permettront une meilleure stabilité sur les terrains accidentés ou à forts reliefs. Vous pourrez aussi choisir des pneus à bandage qui ne crèvent pas, cependant ils seront un peu moins confortables. Des pneus à air seront plus souples mais pourront crever.

L’autonomie d’un scooter électrique tout terrain sera plus grande que celle d’un scooter classique, et pourra aller jusqu’à 70 km, contre une vingtaine de kilomètres généralement. L’autonomie pourra cependant varier en fonction du modèle de votre scooter, de l’inclinaison du terrain et du poids de l’utilisateur.

La puissance sera elle aussi plus forte, certains scooters tout terrain pouvant atteindre les 25 km/h, alors qu’un scooter classique maintiendra une vitesse globale de 10 ou 15 km/h. Une puissance qui se constatera également au niveau du franchissement, puisqu’il pourra gravir des pentes de 15%.

 scooter électrique handicapé tout terrain

A qui s’adresse un scooter tout terrain ?

Le scooter électrique handicapé tout terrain sera idéal pour les personnes à mobilité réduite (PMR), qui désirent continuer de mener une vie extérieure, sans que leurs déficiences ne viennent freiner leur autonomie. Ou encore pour une personne encore active et mobile en position debout, mais qui a peur de chuter, ou que la fatigue ou des douleurs articulaires ou musculaires s’opposent à une sortie.

Quand la santé est fragilisée, il est important de ne pas se couper du monde extérieur et de garder une vie sociale pour éviter l’isolement.

Le scooter tout terrain sera de mise si les sorties extérieures sont régulières et différenciées. Une fête de famille dans un grand jardin, des balades en forêt, des courses où il faut monter plusieurs bordures, des trottoirs escarpés, une maison en campagne ou en montagne, une pratique sportive comme le golf…

Alors, le scooter tout terrain sera une excellente alternative au fauteuil ou au scooter classique.

Scooter électrique handicapé tout terrain

Quelques éléments importants à prendre en considération

Attention ! Bien que le scooter électrique handicapé tout terrain soit une véritable solution d’autonomie, il existe quelques points à prendre en note avant de l’acquérir ou de l’utiliser.

– Penser au poids du scooter ! Si vous envisagez de manipuler régulièrement votre scooter ; ou de le transporter en voiture par exemple. Vérifiez au préalable qu’il soit pliable ou démontable, et si oui en combien de parties.

– Le scooter tout terrain est un scooter puissant ! Soyez vigilant à ce que vous soyez en capacité physique de l’utiliser, de garder un équilibre suffisant pour supporter la vitesse par exemple.

– N’oubliez pas l’obligation de porter un gilet de haute visibilité depuis le 1 janvier 2016.

– Comme pour une voiture, il est indispensable d’assurer le scooter afin de garantir les dommages physiques ou matériels que vous pourriez causer à vous-même ou à des tiers.

– Prenez garde à l’accessibilité des endroits où vous vous rendrez. Bien que pratique, le scooter peut parfois s’avérer compliqué à manœuvrer dans certains espaces publics.

 

Quelques-uns de nos scooters tout terrain…

Scooter électrique handicapé PMR Panther 4S

Panther 4S

Scooter électrique handicapé Tiger 4

Freerider Tiger 4

Scooter électrique handicapé Freerider FR1

Freerider FR1

Scooter électrique handicapé PMR Freerider Lion 4

Freerider Lion 4

Scooter électrique handicapé PMR - Luxury Rider

Luxury Rider

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *