Comment choisir un déambulateur ?

Un déambulateur est la clé pour l’autonomie par excellence ! Le déambulateur ne doit pas être considéré comme un marqueur de handicap ou de vieillesse. A contrario, le déambulateur est plutôt synonyme d’une indépendance retrouvée !

Dans cet article guide d’achat, Tous ergo a réuni ses meilleurs conseils pour vous aider à choisir un déambulateur qui répondra à vos besoins.

choisir un déambulateur

Quand décider d’utiliser un déambulateur ?

Il est parfois difficile de déterminer le moment à partir duquel une personne a besoin d’un déambulateur. Plusieurs situations peuvent avertir de la nécessité d’adopter un déambulateur. Par exemple :

  • Si une canne de marche seule n’apporte plus assez de stabilité à son utilisateur.
  • Après une opération, ou un accident limitant la capacité de marche de la personne.
  • En situation de rééducation à la marche (après une opération ou un alitement de longue durée)
  • Lorsque la personne ne se sent plus en sécurité pour se déplacer.
  • Pour se rassurer avec l’avancée en âge.
  • Plus globalement, dès lors que l’équilibre ou les capacités motrices sont atteintes.

 

Qui choisit le déambulateur ?

Avant tout, il est important de souligner que le futur utilisateur du déambulateur doit impérativement être d’accord avec son acquisition. Aucun intérêt de l’acheter sans qu’il n’y soit préparé, au risque que le déambulateur finisse dans un placard !

A ce propos : Lire notre article « Achat d’un déambulateur pour un proche, Comment s’y prendre ? »

L’avis d’un ergothérapeute est presque indispensable pour l’achat d’un déambulateur. Il saura vous aider à choisir le type de déambulateur qui vous conviendra en prenant en considération votre situation (âge, douleurs, vitesse de marche, coordination, équilibre, vue, mensurations, positionnement…), votre besoin (quotidien, occasionnel, intérieur, extérieur, vie sociale, …) et votre environnement.

NB : Pour éviter les chutes et vous assurer un bon équilibre, il est vivement recommandé de faire appel à un professionnel de santé, tel qu’un ergothérapeute,  afin d’apprendre à diriger et à manier correctement le déambulateur.

Quels sont les différents types de déambulateurs ? Pour quelles utilisations ?

Il est tout d’abord crucial de comprendre qu’il existe plusieurs types de déambulateurs, chacun étant adapté à différents types de besoins. C’est ce que notre ergothérapeute Guillemette nous explique dans notre nouvelle vidéo présentée ci-dessus.

Nous allons voir ci-dessous les différents types de déambulateurs et les besoins pour lesquels ils sont préconisés, et pour chacun d’entre eux les exemples de situations repris de la vidéo.
Vous pouvez également consulter notre Tableau Comparatif des Déambulateurs

 

Le déambulateur à 4 roues (Rollator)

déambulateur 4 roues

Le déambulateur à 4 roues répond à une perte modérée de la mobilité. Il a souvent pour rôle de rassurer la personne et son entourage. Il est destiné aux personnes qui n’ont pas d’important trouble de l’équilibre, et qui ont d’assez bons réflexes pour l’usage des freins par exemple. Stable grâce à ses 4 roues, il est prioritairement destiné à l’extérieur. Il est d’ailleurs souvent équipé d’accessoires tels qu’une assise pour faire une pause durant une balade, un dossier, un porte-canne ou un panier pour transporter les courses. Une alternative existe : le chariot de courses déambulateur.

Exemple de situation : « Hélène, 72 ans, a fait une chute il y a quelques semaines. Elle a bien récupéré, mais sa famille et elle ont eu très peur. Aujourd’hui elle marche sans risque de chute et est à l’aise à l’intérieur de son domicile. Pourtant, elle ne se sent pas encore très stable, et a surtout quelques appréhensions à sortir à l’extérieur. Sa famille s’inquiète de la voir chuter de nouveau. Hélène souhaite retrouver sa vie sociale, aller faire ses courses et ses balades en forêt avec ses amies. »

Le déambulateur à 4 roues, répond à ce besoin. Il est stable, mobile, et un sac intégré lui permettra de transporter ses courses sans être déséquilibrée.

Tous les Déambulateurs 4 Roues

 

Le déambulateur à 3 roues

deambulateur 3 roues

Comme pour le déambulateur à 4 roues, le déambulateur à 3 roues demande une certaine habileté du fait de sa grande maniabilité, et il correspond davantage à une personne dont la perte de mobilité est modérée. L’avantage du déambulateur à 3 roues est sa légèreté. Très maniable grâce à son unique roue à l’avant, il est par conséquent moins stable que le déambulateur à 4 roues. Il sera idéal en intérieur, ou pour effectuer de courts trajets en extérieur. Le déambulateur à 3 roues est également très souvent muni d’accessoires : assise avec ou sans dossier, panier ou sac de transport, porte-canne, ou plateau (pour l’intérieur uniquement).

Exemple de situation : « Michel vit seul à 75 ans, et se déplace sans problème chez lui. L’âge avançant, il demande de plus en plus souvent le bras d’une personne pour se déplacer à l’extérieur. Pour éviter l’installation d’une dépendance, et continuer à sortir sans inquiétude, il aimerait une aide pour l’extérieur. Il ne veut pas être encombré car son domicile n’est pas très grand. »

Michel sera bien aidé par un déambulateur à 3 roues. Pliable, compact, et maniable, il est plutôt destiné à apporter un soutien à la marche et non un appui. Une autre option intéressante serait le Wellpedy Walk.

Tous les Déambulateurs 3 Roues

 

Important : Pour l’utilisation en extérieur d’un déambulateur à roulettes, il est indispensable de vérifier que les roues soient bien adaptées. Plus les roues sont grandes, plus elles sont adéquates  pour l’extérieur. Les petites roues sont plutôt destinées à l’intérieur du domicile.

Il existe d’ailleurs des déambulateurs dits « tout-terrains », parfaits pour parcourir les terrains cabossés sans risques, ou d’autres déambulateurs spécifiques à des activités particulières telles que la chasse ou la randonnée.

 

Le déambulateur à 2 roues

deambulateur 2 roues

Les roues permettent d’éviter de soulever le déambulateur pour avancer, ce qui réduit considérablement l’effort. Le déambulateur à 2 roues est muni de deux roulettes à l’avant et de deux embouts antidérapants à l’arrière. Idéal pour l’intérieur, c’est le parfait compromis entre le rollator et le cadre de marche, puisqu’il est maniable mais permet aussi un appui conséquent. Attention, avec leurs petites roulettes, les déambulateurs à deux roues ne sont pas conseillés pour l’extérieur.

Exemple de situation : « Jacqueline, 94 ans, ne marche presque plus. Elle reste chez elle, la plupart du temps dans son fauteuil ou dans son lit. Recevant régulièrement de la visite, et allant chez ses petits-enfants s’ils peuvent venir la chercher et la raccompagner. Marche sur de très courtes distances entre la chambre, le salon et la cuisine, et ouvre la porte d’entrée si nécessaire. »

Le déambulateur à deux roues est idéal pour Jacqueline. Il lui apportera stabilité et sécurité avec ses deux pieds fixes, et sera juste suffisamment mobile grâce à ses deux roulettes. Pliable, il pourra facilement être transporté en voiture lors de ses visites à sa famille.

Tous les Déambulateurs 2 Roues

 

Le déambulateur simple (sans roulettes) ou cadre de marche

cadre de marche

Le cadre de marche est sans nul doute le déambulateur le plus stable. Sans roulettes, il permet un soutien très solide, notamment pour s’asseoir ou se lever en se hissant. Le cadre de marche est idéal pour les personnes présentant des troubles de l’équilibre importants, ou les personnes voûtées qui ont tendance à basculer vers l’avant. Souvent utilisé pour la rééducation à la marche, son cadre qui englobe l’utilisateur procure un sentiment de sécurité.

Néanmoins, le cadre de marche requiert d’être soulevé pour pouvoir avancer. Il est donc important de veiller au poids de ce dernier et à ce que l’utilisateur puisse le soulever sans difficulté.

Exemple de situation : « Jean-Christophe, 45 ans, sort de l’hôpital après de longues semaines sans avoir marché. Il récupère lentement ses facultés avec le kinésithérapeute, et présente encore un trouble de l’équilibre important. Il ne sort par seul à l’extérieur : il sort en fauteuil roulant propulsé par un tiers. Il a encore besoin d’une aide humaine pour se relever.»

L’option la plus sécurisante pour Jean-Christophe sera le cadre de marcheSes pieds fixes ne risquent pas de glisser et l’utilisateur doit le soulever pour avancer, et ainsi aller à son rythme. 

 

Il existe également des cadres de marches articulés qui permettent d’avancer en décalant alternativement les deux côtés du déambulateur, sans nécessité de le soulever.

De même, des cadres de marche dits « releveurs » permettent de se relever plus facilement en position assise grâce à une deuxième paire de poignées placée à mi-hauteur.

Tous les Cadres de Marche

 

Quelles sont les critères à prendre en considération avant d’acheter un déambulateur ?

Les Poignées

Ce n’est pas la première chose à laquelle on pense lorsque l’on achète un déambulateur, pourtant le choix du revêtement des poignées du déambulateur n’est pas à négliger. Une matière confortable, comme de la mousse, ou antidérapante, sera un bon choix.

Les poignées peuvent se présenter sous deux formes :

  • Double : ergonomique, respect de l’inclination des poignets.
  • Simple barre transversale : permet un positionnement plus libre des mains.

Une bonne installation est primordiale pour une bonne utilisation. La hauteur des poignées doit être réglée selon la taille de la personne.  Un bon point de repère : la hauteur de la poignée doit être à la hauteur du pli de votre poignet.

 

Pliable ou non ?

Avant d’acheter votre déambulateur, posez-vous les bonnes questions. Est-ce que l’utilisateur aura besoin de transporter son déambulateur ? A-t-il besoin qu’il soit compact pour le stocker à son domicile ou ailleurs ? Dans ces cas, il est important de privilégier un déambulateur facilement pliable, léger et compact. Si besoin, n’oubliez pas de veiller à ce que l’utilisateur soit en capacité de s’en saisir et de le déplier seul !

 

La Largeur

Un critère essentiel sera de vérifier avant l’achat les dimensions du déambulateur. La largeur est à contrôler en priorité. Il faut que le déambulateur puisse franchir aisément toutes vos portes ou vos couloirs ! A noter qu’une porte standard mesure entre 63 et 93 cm de largeur. Toutefois, pour éviter toute mauvaise surprise, nous vous conseillons vivement de mesurer vos portes avant d’accueillir votre nouveau compagnon.

 

Les Freins

Certains déambulateurs, notamment ceux priorisés pour l’extérieur, possèdent des freins souvent dits « parking ». Ces freins permettent de bloquer le Rollator à l’arrêt, par exemple pour pouvoir se reposer sur l’assise en cours de route. Surveillez que ces derniers soient facilement actionnables, notamment si le déambulateur est destiné à une personne ayant des troubles de préhension. D’autres modèles sont équipés de freins standards qui ne permettent pas d’immobiliser complètement le déambulateur.

 

Le Poids

Si vous souhaitez un déambulateur maniable et facile à manœuvrer, choisissez de préférence un déambulateur léger. De même, en fonction de l’utilisation que vous aurez du déambulateur, vous pouvez être amené à le soulever ou à le porter (Voyages ? Déplacements ? Trottoirs ? Escaliers ?). Ne négligez pas le poids de votre déambulateur.

 

Le Poids Maximum Supporté

C’est une information que l’on oublie trop souvent, pourtant il est important de contrôler le poids maximum supporté d’un déambulateur. D’une part pour assurer sa durabilité, mais avant tout et surtout pour votre sécurité ! Des modèles sont spécialement conçus pour supporter un poids important comme la gamme de déambulateurs Fortissimo en 2 roues ou en 4 roues.

 

Le Design

Le design du déambulateur présente aussi son intérêt. C’est un compagnon de tous les jours à l’extérieur et il est important que vos sorties restent un plaisir ! D’autant qu’il existe des déambulateurs au look design et sympathique moins stigmatisant, comme le déambulateur Carbon UltraLight.

 

Quels accessoires envisager ?

  • Une assise (et un dossier) : Très pratique pour un déambulateur destiné à faire beaucoup de trajets extérieurs, une assise permettra de faire des pauses lors de vos déplacements. Dans ce cas, n’oubliez pas de veiller au poids maximum supporté. (Voir plus haut)
  • Un panier ou sac : Idéal pour faire les courses ou transporter vos indispensables, et ainsi éviter d’avoir les bras encombrés et être déséquilibré. Il existe d’ailleurs des chariots de courses déambulateurs comme le Rollz Flex.
  • Plateau : Intéressant pour une utilisation en intérieur, le plateau vous permettra de déplacer facilement et sans risque de perte d’équilibre, vos petits objets du quotidien : tasse de thé, livre,…

 

Alors ? Êtes-vous prêts à redécouvrir le plaisir de vous déplacer seul ? Il ne vous reste plus qu’à trouver le déambulateur qui répond à vos besoins, et en route pour l’autonomie ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *