Retour sur le salon Paris Healthcare Week 2017

Du 16 au 18 mai dernier se tenait à Paris le salon Paris Healthcare Week. Réservé aux professionnels de la santé (Hôpitaux, maisons de retraite), ce salon donne l’occasion de faire le point sur les nouveautés et tendances en termes d’équipements dans les collectivités. Thibaut s’y est donc rendu.
Paris Healthcare Week 2017

Paris Healthcare Week 2017

Paris Healthcare Week 2017

Paris Healthcare Week 2017

Si tout un pan du salon ne concerne pas Tous ergo (systèmes d’information pour l’hôpital, matériels pour les cuisines collectives, pour l’hygiène des collectivités, aménagements lourds, projets de construction…), une zone conséquente regroupe des exposants intéressants pour notre activité. Morceaux choisis.

Le fabricant allemand Normbau présente une gamme de barres de maintien relevables mais surtout amovibles. Un principe qui peut s’avérer pertinent pour des hôtels par exemple. En fonction de l’hôte, la chambre, pré équipée par un socle, se voit alors dotée de barres d’appui pour le confort du résident. Barres qui peuvent être stockées à part en quantité moindre. Une optimisation des investissements pour l’hôtel. Une solution intéressante également car elle ne « gêne » pas ceux qui n’en n’ont pas l’utilité.

Tous ergo commercialise déjà ce type de barres d’appui amovibles, il s’agit de la gamme A-Flex de FSB.

Paris Healthcare Week 2017

Nos amis Danois avaient leur pavillon dédié. Il faut rappeler que ce petit pays de 5.6 millions d’habitants est très en avance sur nous en matière de technologies pour l’autonomie des personnes âgées et le soin des aidants. Avec Augustin, nous avions eu l’occasion de nous rendre en mai 2016 au salon Support Beurs à Copenhague et avions été bluffé par la maturité et l’inventivité des exposants.

La solution Vendlet a, une fois de plus, retenu toute mon attention. S’adaptant sur un lit médicalisé, ce drap « automatique » crée un roulement périodique et offre la possibilité au patient à mobilité très réduite de changer de position pendant son sommeil. Le but étant de réduire le risque d’escarres occasionné, entre autre, par une station identique prolongée.

Paris Healthcare Week 2017

La philosophie de ces équipements est d’apporter plus de confort, de prévention et de dignité aux patients. Ils permettent également de soulager la charge physique des aidants professionnels. Le ministère de la Santé Danois s’apercevant que les soignants étaient trop souvent victime d’accident du travail, et en raréfaction, a encouragé l’innovation en matière de « care technologies ». Il ne s’agit donc pas de remplacer par des machines le travail des soignants, mais bien de faciliter leur tâche. Ce qui leur donne l’occasion de se concentrer sur la relation plus que sur les manipulations.

C’est ce qu’explique dans la vidéo ci-dessous le démonstrateur de Guldmann, une société danoise spécialisée dans les lève-personnes.

Autre coup de chapeau pour nos confrères Danois avec la société Excellent system. Déjà reconnue pour la qualité et la simplicité de leurs rampes de seuil modulaires, cette entreprise est aussi engagée dans un processus d’économie circulaire. C’est-à-dire qu’ils recyclent les chutes plastiques (au passage non-toxiques) occasionnées par le montage de leurs rampes pour en fabriquer d’autres.

Paris Healthcare Week 2017

Paris Healthcare Week 2017

 

Les innovations Françaises du salon Paris Healthcare Week 2017

Une chaussure connectée !

Cocorico ! Au détour d’une allée, je tombe sur le stand d’une start-up française qui conçoit des chaussures connectées pour les personnes sujettes aux chutes. e-Vone (Faut-il y entendre le prénom « Yvonne » ? j’ai bien peur que oui…) présente en effet un prototype de chaussures, parmi une collection relativement large et actuelle, dotées, dans la semelle, d’une puce capable de détecter la chute de son porteur. Puce qui alerte et indique à l’entourage la position GPS de son proche. Beaucoup de questions se posent encore sur la fiabilité et la pertinence de ce type de dispositif. Mais l’innovation mérite d’être saluée !

Nous envisageons peut-être de proposer quelques modèles en test à notre communauté de testeurs. Seriez-vous intéressé ? Signalez-vous auprès de Victoria : vbedleem@tousergo.com.

Paris Healthcare Week 2017

 

Des solutions pour les chuteurs

Puisqu’on est dans le thème des chutes, signalons deux produits pertinents.

Raizer : Un dispositif d’aide à la levée pour les patients chuteurs. Plutôt destinés aux auxiliaires de vie dans les ehpad, cette chaise démontable permet de relever la personne avec une assistance électrique, sans efforts et donc sans douleurs.

Paris Healthcare Week 2017

Chez un fabricant espagnol, une culotte avec poche intégrant des coussinets pour la protection des hanches. Elle pourrait s’avérer utile en cas de chute, surtout quand on sait que 80 000 hospitalisations par an sont causées par une fracture du col du fémur.

Paris Healthcare Week 2017

 

Des solutions de prévention des TMS

La prévention des TMS (trouble musculo squelettiques) est sans nul doute une des préoccupations phares des prochaines années pour les directeurs d’Ehpad et d’hôpitaux. Certains fabricants de mobilier prennent ainsi position sur cette thématique. Ils proposent des solutions « douces » d’aides au lever ou aux transferts. Citons les chaises équipées de roulettes, les lits avec position fauteuil…

Voici l’occasion de faire le lien avec notre fameux lit Rotocare, qui permet une rotation du sommier en position fauteuil, et offre ainsi un transfert du lit au fauteuil ou au déambulateur beaucoup plus facile pour l’utilisateur et son aidant.
Paris Healthcare Week 2017

Paris Healthcare Week 2017

Paris Healthcare Week 2017

Paris Healthcare Week 2017

Avant de repartir et après avoir salué l’un de nos fournisseurs de vaisselles adaptées, dont le stand est toujours aussi colorés par ses produits made in France (voir notre gamme cuisine), j’aurais aimé m’accorder un temps de repos sur ce coussin bouée. Mais la place était prise ! Je ne saurai donc jamais quelle bande sonore permit à cette personne une telle évasion, au milieu d’un salon en pleine ébullition.

Paris Healthcare Week 2017

Paris Healthcare Week 2017

 

En savoir plus sur le salon Paris Healthcare Week : site officiel.
Dream Trotter, c’est le projet de huit jeunes de 19 à 27 ans. Cet été, ils s’envoleront destination les Etats Unis, pour un road-trip de 25 jours. Leur particularité ? Ils partent très chargés, et pour cause : le fauteuil éléctrique de 250 kg de Valentin, l’un des membres du groupe, est également du voyage !

Dream trotter

Objectifs : réaliser le rêve du jeune homme, qui est de sillonner ce grand pays ; mais aussi concevoir un guide d’accessibilité pour aider les futurs voyageurs à préparer leur périple.

Voilà une nouvelle initiative qui nous a tapé dans l’oeil chez Tous ergo. C’est donc l’occasion de vous en dire plus 🙂

 

Dream Trotter : L’itinéraire du Road Trip 

Le groupe d’amis a d’ores et déjà fixé son itinéraire à travers 4 états des US : New-York, Arizona, Californie et Nevada. Au programme, la découverte de nombreuses grandes villes comme New-York, Las Vegas et Los Angeles.

Dream Trotter : l'itinéraire du voyage

Au cours de ce voyage, ils testeront divers moyens de transport : avion, train, bus, métro, tramway, van aménagé, bateau et taxi accessible.

Quant à l’hébergement, l’objectif est là aussi d’en essayer un maximum : auberges de jeunesse, hôtels, Airbnb…

Le petit groupe évaluera également l’accessibilité des restaurants, des bars et des commerces, ainsi que les sites touristiques et attactions les plus connus et enfin l’accessibilité des rues.

« On n’arrête pas un rêve qui roule ! Le handicap n’est pas un frein mais une motivation. »

 

Quelques questions pour en savoir plus…

Qui de mieux que les membres du groupe eux-même pour vous en dire plus sur leur projet ? Nous les avons donc interrogé, puisqu’ils ont gentiment accepté de répondre à nos questions.

 

Tous ergo : Pouvez-vous vous présenter et nous parler de vos compagnons de route ?

Dream Trotter : A la base, nous étions trois ; trois frères et sœur, Jules 19 ans, Lucie 22 ans et Valentin 24 ans. Valentin est atteint d’une amyotrophie spinale qui l’oblige à se déplacer en fauteuil électrique. Nous avons été rejoints ensuite par 5 amis motivés par notre projet.

Les participants au voyage Dream Trotter aux USA

Les participants au voyage

Tous ergo : Quand et pourquoi avoir décidé de vous lancer dans ce voyage ? Pourquoi les Etats Unis et pas une autre destination ?

Dream Trotter : Nous sommes arrivés à un constat : aucun guide de voyage ne propose des conseils et informations sur l’accessibilité. Nous avions décidé de partir aux Etats-Unis, vivre « the American Dream » dans ce pays qui nous a toujours attiré.

Nous n’avons trouvé que peu d’informations pour nous aider à préparer notre voyage. Cela nous a motivé à réaliser un guide pouvant servir aux personnes en situation de handicap, comme aux personnes valides. Le but est d’informer, et faire de notre expérience un moyen de faciliter le départ des prochains voyageurs.

Notre voyage sera retracé à travers un blog dynamique, regroupant vidéos et articles. Ceux-ci seront aussi relayés sur notre page Facebook, afin que tout le monde puisse suivre notre périple. Nous souhaitons également réaliser un guide web et papier avec les financements récoltés.

Tous ergo : Quels sont vos objectifs en tant que groupe ? Et les attentes personnelles de chacun ?

Dream Trotter : Nos objectifs en tant que groupe c’est de partager un moment de folie et de galère entre amis, mettre en avant le handicap au travers le voyage (là où on le l’attend pas forcément), et bien sur la finalité de ce projet : le guide qui en ressortira.

Individuellement, nous voulons tous découvrir une nouvelle culture, en prendre plein les yeux et nous ouvrir sur l’étranger. C’est une aventure, qui je pense, va tous nous changer !

 

Tous ergo : Avez-vous des inquiétudes particulières avant le départ ?

Dream Trotter : Nous n’avons pas d’inquiétudes particulières, à part de ne pas avoir assez de visibilité sur notre projet qui nous tient tous à cœur.

 

Tous ergo : Et après ce défi, aurez-vous d’autres projets ?

Dream Trotter : Une autre destination l’année prochaine ! Nous n’allons pas laisser le handicap nous mettre des bâtons dans les roues, et recommencer dans un autre pays. Il y a tellement d’endroits que nous voulons visiter !

 

Tous ergo : Un mot de conclusion pour nos lecteurs ?

Dream Trotter : « On n’arrête pas un rêve qui roule » ! Le handicap n’est pas un frein mais une motivation. Même si nous parlons beaucoup de handicap, sachez que le projet concerne tout le monde, valides comme personnes en situation de handicap.

 

Valentin et ses compagnons de voyage décolleront le 2 juillet 2017. Suivez-les sur leur blog et sur Facebook !

Et si on restait en contact ?
En vous inscrivant à notre lettre d’information, vous recevrez, une à deux fois par mois, nos derniers articles à propos du handicap et du maintien à domicile. Nous vous communiquerons aussi nos nouveautés produits et nos éventuelles promotions.
Cela vous intéresse ? Pour vous inscrire, direction la page d’accueil de notre site. Indiquez simplement votre adresse e-mail dans l’encadré « Newsletter », en bas à gauche de la page. Voilà, c’est fait 😉
PS : Vous pouvez aussi nous rejoindre sur Facebook et Twitter !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *