Projet de court métrage « A toi de voir »

« A toi de voir » est le projet de court métrage de Alireza MIRZAEE. Ce scénariste et réalisateur Iranien vit en France depuis 10 ans. Il s’est entouré pour ce projet de Mamad HAGHIGHAT, qui en est le co-scénariste. Leur objectif : présenter le handicap, et plus particulièrement le handicap visuel, sous un jour nouveau à travers leur film. Zoom sur cette initiative.

Court métrage à toi de voir

Afin d’apporter une visibilité au handicap, sujet de société souvent oublié, Alireza MIRZAEE va consacrer son premier court métrage à cette cause qui lui tient particulièrement à cœur. Il souhaite l’aborder avec sensibilité et en se détachant des caricatures, pour ainsi rompre avec les préjugés.

Un choix qui s’explique par l’expérience personnelle du réalisateur. En effet, face à son constat qu’il existe différentes façons de réagir face au handicap, il souhaite maintenant proposer un regard alternatif aux spectateurs. D’où le titre du film : « À toi de voir ».

 

L’événement déclencheur 

Dans son dossier de presse, Alireza MIRZAEE raconte l’expérience qui a changé son regard sur le handicap. Alors qu’il avait neuf ans, l’un de ses camarade de classe lui a parlé de son grand-père, avec qui il dessinait régulièrement malgré sa cécité. « Il m’a montré un dessin (…) intitulé “Le lion, protecteur du château“.  [Il représentait] une maison déformée, ainsi qu’un gribouillis ressemblant à un chat. »

Face à l’étonnement du jeune garçon, son camarade lui révèle leur secret : « Papy commence par dessiner au crayon des traits bien droits et des cercles. Il les disperse sur toute la feuille pour la remplir. Ensuite c’est à moi d’imaginer le dessin, en tenant compte des formes qu’il a dessiné. Avec une gomme, j’efface les traits dérangeants. Dès que j’ai fini, je prends le doigt de mon grand-père.
Je l’applique comme un crayon sur la feuille tout en parcourant les formes dessinées afin
qu’il puisse imaginer ce que l’on a réalisé ensemble. Après c’est à lui de choisir le titre ! »

Bien qu’Alireza MIRZAEE n’ai jamais rencontré cet homme, cette histoire l’a marqué.

 

Le synopsis du film A toi de voir

Synopsis du court métrage A toi de voir

Découvrez ci-dessous le synopsis du court-métrage « A toi de voir » :

« Louise (37 ans), cadre supérieur, se réfugie dans le travail pour prendre de la distance avec une vie privée compliquée. N’ayant eu aucun moment à elle depuis longtemps, elle s’offre des vacances entre copines.

Mais lors du départ, un coup de fil l’oblige à se rendre à l’hôpital. Son père Pascal, âgé de 73 ans, devenu aveugle à la suite d’un accident 25 ans plus tôt, a fait une chute. Après de multiples examens, la jeune femme apprend qu’une nouvelle méthode chirurgicale pourrait lui permettre de retrouver partiellement la vue. Cependant elle ne sait pas comment l’annoncer à son père. Entre eux deux les relations sont au plus bas.

Louise finit par parler de l’opération à son père. Mais en apprenant cette nouvelle incroyable, Pascal n’aura pas la réaction attendue… »

Une campagne de financement participatif

Pour réaliser ce projet, Alireza MIRZAEE et son équipe ont lancé une campagne de financement participatif sur la plateforme Kiss Kiss Bank Bank. L’objectif est de réunir 35 000€ afin de couvrir une partie des frais. N’hésitez pas à participer à la collecte afin de leur donner un coup de pouce et de permettre la réalisation de ce court-métrage !

 

3 questions à Alireza MIRZAEE, réalisateur et scénariste d’A toi de voir

Afin de vous en dire plus sur ce projet de court métrage, nous avons posé quelques questions à Alireza MIRZAEE, son réalisateur et scénariste.

 

Alireza MIRZAEE, scénariste et réalisateur d'A toi de voirTous ergo : Quand comptez-vous démarrer le tournage de votre court métrage ?

Alireza MIRZAEE : « Le lancement du tournage va dépendre de notre budget. Si nous parvenons à récolter les 35 000€ que nous cherchons à atteindre sur Kiss Kiss Bank Bank, nous viserons un début de tournage courant octobre-novembre 2017. Nous bouclerons la post production avant la fin d’année 2017. »

 

Tous ergo : Quand espérez-vous pouvoir le diffuser auprès du grand public ? Où pourra-t-on retrouver ce film ? 

Alireza MIRZAEE : « Pour ce qui est de la diffusion et de la promotion, l’idée est de faire vivre ce court-métrage dans les festivals et dans les salles de cinéma. Habituellement, un film fait le tour des festivals pendant 1 an avant d’être diffusé à la télévision ou sur internet. »

Nous programmerons une diffusion privée pour les gens qui auront contribué (notamment via Kiss Kiss Bank Bank) à la bonne réalisation de ce film. Le grand public pourra le voir dans les salles de cinéma ou à la télé d’ici 1 an. »

 

Tous ergo : Avez-vous un message à faire passer à nos lecteurs ? 

Ce que je souhaite ajouter, c’est que ce projet me tiens tout particulièrement à cœur, mais que pour le faire aboutir, nous allons avoir véritablement besoin du soutien des gens.

Vous pouvez faire un don en ligne ou bien simplement parler de ce projet à vos proches et amis pour le faire connaître. Tous les soutiens sont bienvenus, qu’ils soient financiers ou relais de communication !

 

Pour en savoir plus sur le projet de court métrage « A toi de voir », consultez le dossier de presse ou rendez-vous sur cette page. Le dossier de presse est aussi disponible au format audio :

Vous pouvez aussi suivre le projet sur Facebook et Twitter.

Que pensez-vous de ce projet ? N’hésitez pas à réagir en postant un commentaire ! 

Découvrez 10 courts métrage pour changer de regard sur l’autre.

Et si on restait en contact ?
En vous inscrivant à notre lettre d’information, vous recevrez deux fois par mois nos derniers articles à propos du handicap et du maintien à domicile. Nous vous communiquerons aussi nos nouveautés produits et nos éventuelles promotions.
Cela vous intéresse ? Pour vous inscrire, direction la page d’accueil de notre site. Indiquez simplement votre adresse e-mail dans l’encadré « Newsletter », en bas à gauche de la page. Voilà, c’est fait 😉
PS : Vous pouvez aussi nous rejoindre sur Facebook et Twitter !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *