Des conseils pour le départ en vacances des aidants – #1 : Partir sans son proche

La France compte 11 millions d’aidants. Ce sont autant de personnes qui épaulent un proche au quotidien, quitte parfois à s’oublier eux-même. Pourtant, le répit est important ! Parce que partir en vacances est d’autant plus compliqué pour les aidants, nous avons décidé de compiler une série de conseils pour les aider à préparer leur séjour. Ce premier article est consacré aux vacances des aidants partant sans leur proche.

Découvrez aussi notre article conseil pour les aidants emmenant leur proche avec eux.

Vacances

Pourquoi partir sans votre proche ? 

Plusieurs raisons peuvent vous pousser à partir sans l’aidé.

C’est notamment le cas lorsque la personne est très dépendante et que l’emmener signifierait mobiliser des moyens logistiques importants (transport, vie sur place, …). Cette situation est non seulement décourageante, mais elle peut aussi déplaire à votre proche, qui souhaite conserver sa tranquilité.

Partir en vacances sans l’aidé peut aussi être motivé par une envie de souffler, de changer d’air et de prendre soin de vous. C’est normal, et il n’y a aucune raison de culpabiliser ! Vous vous occupez toute l’année de votre proche, et vous avez sûrement une activité professionnelle à gérer également. Il ne devrait donc pas vous en vouloir, et pourrait au contraire être heureux de vous savoir épanoui et suite à ces congés. Reposé, vous n’en serez que reboosté pour prendre soin de lui à votre retour !

 

Des solutions de remplacement pour permettre le départ en vacances des aidants

Evidemment, vous ne pouvez pas partir sans songer à vous faire remplacer durant ces quelques jours loin de votre proche. Heureusement, plusieurs solutions existent !

 

#1 : vous faire remplacer à domicile 

La première solution est de vous faire remplacer, directement au domicile de votre proche. L’avantage, c’est qu’il peut ainsi rester dans son environnement habituel et garder ses repères. Si vous avez des frères et soeurs, peut-être pouvez-vous vous arranger avec eux ? Cette solution peut être si besoin couplée à une garde itinérante de nuit.

Si cela n’est pas possible, il existe le « baluchonnage », ou répit à domicile. Il s’agit de faire intervenir un intervenant professionnel pendant plusieurs jours.

Pour connaître les possibilités de ces services près de chez vous, renseignez vous auprès de votre Conseil Départemental, du CCAS de votre commune ou d’un CLIC (Centre Local d’Information et de Coordination).

Pour les repas, pensez au dispositif de portage. Ainsi, vous serez sûr que votre proche bénéficiera de repas équilibrés chaque jour durant votre absence. Renseignez-vous auprès de votre mairie. Des sociétés privées proposent également cette solution.

 

#2 : recourir à l’hébergement temporaire ou à l’accueil familial

Il est également possible de faire héberger votre proche durant vos vacances. La solution de l’hébergement temporaire est généralement proposée dans les EHPAD ainsi que dans certaines Résidences Autonomie.

Contactez les établissements proches de votre domicile pour connaître leurs possibilités d’accueil. Un site dédié à l’accueil temporaire répertorie également les places disponibles.

 

#3 : faire appel à l’accueil familial 

Il existe aussi l’accueil familial, qui consiste à placer votre proche pendant quelques jours au sein d’une famille. Rassurez-vous : celle-ci doit obligatoirement détenir un agrément, délivré par votre département.

Pour trouver un hébergement de ce type, vous pouvez consulter le site Famidac, spécialisé dans cette solution, ou faire appel à CetteFamille. Votre Conseil Départemental pourra aussi vous renseigner, en vous faisant parvenir la liste des familles d’accueil de votre département.

 

N’hésitez pas à nous faire part d’autres solutions dans les commentaires !

 

Et si vous preniez de nos nouvelles ?
En vous inscrivant à notre lettre d’information, vous recevrez, une à deux fois par mois, nos derniers articles à propos du handicap et du maintien à domicile. Nous vous communiquerons aussi nos nouveautés produits et nos éventuelles promotions.
Cela vous intéresse ? Pour vous inscrire, direction la page d’accueil de notre site. Indiquez simplement votre adresse e-mail dans l’encadré « Newsletter », en bas à gauche de la page. Voilà, c’est fait 😉
PS : Vous pouvez aussi nous rejoindre sur Facebook et Twitter !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *