On a aimé : Le Défi d’Aloïs, quand pédaler fait avancer la recherche contre la maladie d’Alzheimer

Pédaler pour lutter contre une maladie, c’est l’idée de Lucie, présidente de l’association « Le Défi d’Aloïs ». Le 21 mai prochain, elle s’élancera pour un périple de 1700 km le long du littoral Français, accompagné de son chien Roy. Son objectif : récolter des dons pour faire avancer la recherche contre la maladie d’Alzheimer.

Lucie et Roy vont pédaler pour l'association Le Défi d’Aloïs

Depuis fin janvier 2016 en effet, Lucie se prépare avec ardeur à réaliser le premier défi sportif de son association. Il s’agira pour elle de relier Bray Dunes, dans le Nord (59), à Hendaye, dans les Pyrénées-Atlantiques (64). Soit 1700 kilomètre de voyage, de la frontière Belge à la frontière Espagnole. Sacré parcours !

Qui de mieux que la principale intéressée pour nous en parler ? Lucie a gentiment accepté de nous en dire plus sur son association et sur le défi qu’elle s’est lancé.

 

Interview de Lucie, présidente de l’association Le Défi d’Aloïs

Pouvez-vous vous présenter et nous parler de Roy, votre compagnon de route ?

Je m’appelle Lucie, je suis née à Limoges mais j’ai atterri à Lyon pour mes études. Aujourd’hui, je suis Assistante de gestion. Mon compagnon de route pour ce défi s’appelle Roy, c’est mon Berger allemand 10 ans. Cela fait donc 10 ans qu’il m’accompagne et que nous faisons plein de choses ensemble !Lucie et son chien Roy

Cela me parait naturel de l’emmener avec moi pour ce défi. C’est quand même super d’avoir son chien comme compagnon de voyage. Et puis honnêtement, si je n’avais pas pu le prendre j’aurais fait demi-tour !

 

Pourquoi avoir lancé votre association, Le Défi d’Aloïs ? Pourquoi ce nom ?

J’ai lancé mon association parce que la maladie d’Alzheimer a été diagnostiquée chez mon papa il y a 4 ou 5 ans. Comme il n’y a pas de solution médicamenteuse, j’ai réfléchis à ce que je pouvais faire de mon côté pour faire avancer les choses. D’où la naissance des Défi d’Aloïs, dont l’objectif est de réaliser des défis sportifs pour récolter des dons, qui seront reversés à la recherche.

Ce nom fait référence au médecin qui à découvert cette maladie : le docteur Aloïs Alzheimer.

Êtes-vous en lien avec l’association France Alzheimer ?

Oui ! Nous avons beaucoup de liens. France Alzheimer m’aide beaucoup, que ce soit pour la partie gestion logistique, l’obtention de contacts, de visuels… Ils m’apportent une vraie visibilité puisqu’ils ont écrit des articles sur moi, ce qui a intéressé notamment les radios et les journaux locaux.

Ils m’ont aussi aidé à organiser la soirée de lancement de mon association, qui a eu lieu le 14 janvier dernier.

Quelques jours avant mon défi, nous prévoyons de faire un « faux départ » ensemble. Nous pédalerons dans les rues de Lyon et nous comptons bien attirer l’attention avec les sonnettes de nos vélos !

Participez au faux-départ avec Lucie !
Rendez-vous le 14 mai 2017 à 14h – Place Ampère – 69000 Lyon.
Des t-shirt seront en vente sur place pour permettre à tous d’être aux couleurs de l’association.

 

Votre premier défi sera de longer les côtes Françaises, de la frontière Belge à la frontière Espagnole. Pourquoi ce choix ?

Premièrement, puisque je voulais aller du Nord au Sud de la France. Il s’agissait de ce fait d’éviter la ligne droite afin de ne pas avoir à pédaler dans les cols de montagne. Avec mon chien et ma nacelle, j’aurai 50 kg de charge à tirer avec mon vélo. Cela aurait donc été compliqué !

En plus, j’aime beaucoup l’océan et la côte Atlantique. Pour mon bien être, j’ai besoin d’être proche de l’océan une fois par an. J’ai d’ailleurs une maison de vacances en Charentes Maritimes.

Le défi : relier la côte Belge à la côte Espagnole

 

A quoi ressemblera votre quotidien durant ce défi ?

Pour mon voyage, j’emmène ma tente et mon sac de couchage. Pour manger, je fréquenterai les supérettes et les marchés. Je pars avec ma carte bleue quand même, je ne vais pas aller pêcher !

Je prends également un bidon flexible, qui se gonfle lorsque l’on met de l’eau à l’intérieur et qui me permettra de faire ma toilette. J’irai quand même me couper les cheveux avant de partir, histoire d’en avoir un peu moins à laver !

Je compte aussi sur la solidarité des gens que je vais croiser sur ma route.

 

Quels est votre objectif pour ce défi ?

L’objectif est vraiment de récolter un maximum de dons pour la recherche. Ce défi sera aussi l’occasion de faire parler de la maladie ainsi que de l’association France Alzheimer.

L’intégralité des dons ainsi que les fonds récoltés grâce à la vente du t-shirt de l’association seront reversés à la recherche.

 

Qu’attendez-vous personnellement de ce voyage ?

Ça, je ne le saurai qu’une fois que je l’aurai effectué !

Par contre, l’idée que je m’en fais, c’est d’aller me chercher moi-même. Je veux voir ce que j’ai au fond de moi et de quoi je suis capable. C’est mon premier voyage en vélo, donc c’est une sorte de test personnel avec moi-même !

Lucie et son chien Roy

 

Avez-vous des inquiétudes particulières avant le départ ?

Je n’ai pas de grandes inquiétudes, mais je redoute tout de même de tomber ou de me blesser et de ne pas pouvoir terminer mon parcours.

 

Et après ce défi ? Avez-vous des projets pour l’avenir de votre association ?

J’attends déjà de voir ce que donne ce 1er défi et quelles en seront les retombées. J’y mets tout de même toute mon énergie depuis plus d’un an !

En tout cas, si d’autres défis sont organisés, je souhaite m’ouvrir au public et ne plus être toute seule. Ce sera toujours dans le cadre sportif et toujours en vélo. L’itinéraire importe peu, l’essentiel c’est le voyage !

 

Un mot à nos lecteurs pour conclure ?

Osez faire un don ! Même s’il s’agit d’un petit don, c’est déjà beaucoup pour nous. Plus nous obtiendrons de dons, plus notre défi aura un sens. Vous pouvez aussi acquérir notre tee-shirt en vous rendant sur notre site.

 

En savoir plus :

Et si vous preniez de nos nouvelles ?
En vous inscrivant à notre lettre d’information, vous recevrez, une à deux fois par mois, nos derniers articles à propos du handicap et du maintien à domicile. Nous vous communiquerons aussi nos nouveautés produits et nos éventuelles promotions.
Cela vous intéresse ? Pour vous inscrire, direction la page d’accueil de notre site. Indiquez simplement votre adresse e-mail dans l’encadré « Newsletter », en bas à gauche de la page. Voilà, c’est fait 😉
PS : Vous pouvez aussi nous rejoindre sur Facebook et Twitter !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *