Journée Nationale de l’Audition : chiffres et conseils !

Demain, jeudi 9 mars 2017, va se dérouler la 20ème édition de la Journée Nationale de l’ Audition, organisée par l’association du même nom. Chaque année depuis 1998, cette journée est consacrée à une campagne nationale d’information et de prévention dans ce domaine.

Tous ergo en profite pour vous faire part des chiffres clés de l’audition en France. Retrouvez aussi dans cet article des conseils si vous souffrez de troubles auditifs !

Journée nationale audition 2017

La Journée Nationale de l’Audition 2017

Cette année, l’association Journée Nationale de l’Audition se donne pour mission d’alerter l’opinion publique sur les effets sur la santé auditive de l’écoute des téléphones portables et autres baladeurs. En effet, cette pratique pourrait expliquer le développement précoce de certaines pathologies comme les acouphères mais aussi des déficiences auditives. Cela concernane évidemment l’ensemble de la population, mais en particulier les plus jeunes.

Le thème de cette année : « Santé auditive : Faut-il se déconnecter des portables ? ». Retrouvez toutes les actions mises en place près de chez vous à l’occasion de cette journée en cliquant ici.

L’année dernière, cette journée a rassemblé plus de 2500 participants (professionnels de l’audition, villes, collectivités, compagnies d’assurances, entreprises, écoles…). Tout cela dans plus de 900 villes en France.

En savoir plus : Site de la JNA

 

Audition : Les chiffres clés en France

Saviez-vous qu’environ 15% de la population française serait atteinte de troubles auditifs, tous âges confondus ?

Selon un rapport de la Drees, près de 10% des personnes de 18 ans et plus « déclarent des difficultés d’audition sévères pour entendre ce qui se dit dans une conversation dans un environnement calme ou bruyant ». Ces gênes atteignent même 37,5% des 80 ans et plus.

89% des personnes interrogées dans le cadre de l’étude JNA – ISPOS 2014 affirment que les difficultés auditives impactent leur vie sociale. Pourtant, selon la Drees, moins de la moitié des personnes concernées par des troubles sévères de l’audition porteraient un appareillage adapté. En effet, ces équipements auditifs sont encore liés à deux freins majeurs : le prix et le manque de visibilité sur la question du prix (JNA – IPSOS 2013).

Chez 70% des jeunes de 13 à 25 ans, les deux principales sources d’exposition au bruit sont l’écoute de musique amplifiée et la télévision (Enquête JNA – IPSOS 2012).

Selon le Ministère du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social, les troubles de l’audition représenteraient la troisième cause de maladie professionnelle en France.

Enfin, selon l’enquête JNA – IPSOS 2013, la perte de l’audition concerne 40% des 60-70 ans et plus de 50% des plus de 80 ans. Cependant, seulement un tiers d’entre eux déclare avoir réalisé un contrôle auditif il y a moins de 5 ans. De plus, la moitié a effectué ce test il y a plus de 10 ans, voire jamais !

 

Que faire lorsque l’on est confronté à des problèmes d’audition ?

Prothse Auditive SeniorSi vous pensez être concerné par un trouble de l’audition, ou que vous vous inquiétez pour un proche, une seule solution : le dépistage ! Pour cela, il faut se rendre dans un centre d’audition. Les tests, pratiqués par des professionnels, sont généralement gratuits.

Si un problème auditif est détecté lors d’un dépistage, il faudra :

  1. En parler avec votre médecin traitant. C’est à lui de prescrire un rendez-vous chez un ORL.
  2. Vous rendre chez l’ORL. Au besoin, c’est lui qui prescrira l’appareillage nécessaire.
  3. Si un appareil est prescrit, prendre contact avec un audioprothésiste pour l’obtention de l’appareil.

Sachez qu’il est préférable de faire examiner son audition régulièrement, et ce dès l’âge de 50 ans. Par ailleurs, n’hésitez pas à vous faire dépister si vous ressentez les premiers symptômes avant cet âge. Notez qu’au plus vous négligez votre perte auditive, au plus vous mettrez de temps à vous adapter à votre appareil auditif !

 

Se faire rembourser ses prothèses auditives

Malheureusement, la Sécurité Sociale rembourse seulement une partie de l’appareillage :

  • Les patients de moins de 20 ans seront remboursés à 60% sur la base d’un tarif allant de 900 à 1400€ (selon la classe de l’appareil prescrit).
  • Pour les adultes de plus de 20 ans, le calcul est différent. Il faut savoir que le tarif de la base de remboursement est fixé à 199,71€. Le remboursement classique s’effectue à hauteur de 60% de cette base, soit 119,83€ par oreille. Les patients bénéficiant d’une prise en charge à 100% seront eux remboursés à hauteur de 199,71€. Attention : la prise en charge à 100% ne correspond donc pas à 100% du prix public ! En savoir plus : Ameli.fr

Nous vous conseillons de votre mutuelle ou complémentaire santé pour savoir si elle peut financer tout ou partie du montant de la prothèse restant à votre charge.

Sachez que vous pouvez également demander une aide PCH (Prestation de Compensation du Handicap) auprès de votre MDPH (Maison Départementale des Personnes Handicapées). Toutefois, sachez que le délai d’attente pour l’obtention de l’accord peut atteindre 4 mois. De plus, cette aide n’étant pas rétroactive, il est obligatoire de la demander AVANT l’achat de l’appareillage. Renseignez-vous auprès de votre MDPHTrouver la MDPH de votre département.

 

L’info insolite Le bruit le plus violent de l’histoire serait lié à l’explosion, en 1883, du Volcan Perbuatan, situé sur l’île de Krakatoa en Indonésie. Cette explosion aurait été entendue à près de 5000 kilomètres à la ronde ! (Source : David Lowenthal « Courrier de l’Unesco » nov. 1976)

 

Pour conclure : prenez soin de vous et de vos proches, faites-vous dépister et équipez-vous si besoin !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *