On a aimé : Stockholm, une ville résolument accessible

Aujourd’hui, nous partageons avec vous un nouveau coup de cœur estival : la ville de Stockholm et surtout son accessibilité. Vous connaissez sans doute la réputation « handi friendly » des pays scandinaves. Thibaut et Augustin en avaient fait le constat en mai dernier. Stockholm ne fait pas exception à la règle ! Je m’y suis rendue au mois d’août et j’ai été très agréablement surprise par les efforts mis en œuvre pour une ville de Stockholm accessible.

Vue de Stockholm, une ville accessible

Moyens mis en oeuvre pour rendre Stockholm accessible

Si vous recherchez un endroit tranquille où partir quelques jours durant les vacances ou en week-end, sans avoir à subir de galères liées à l’accessibilité, Stockholm est une destination pour vous. Des petites ruelles pavées de Gamla Stan, la vieille ville, aux transports en commun en passant par les hôtels et les musées, tout est fait pour favoriser l’accès des personnes à mobilité réduite ou en situation de handicap. Si la ville a fait tant d’efforts pour se rendre accessible à tous, c’est évidemment pour améliorer la qualité de vie de ses habitants. Néanmoins, les touristes peuvent largement en profiter.

Accessibilité dans les transports

On se rend compte de la différence avec la France en matière d’accessibilité dès l’arrivée dans la ville. Là-bas, se déplacer en fauteuil roulant, avec un déambulateur ou une poussette est loin d’être le parcours du combattant. Des ascenseurs sont installés dans toutes les stations de métro ou presque, et sont très bien indiqués. Les entrées des rames de métro sont larges et des espaces sont réservés aux utilisateurs de fauteuil roulant. Les sièges sont en priorité pour les personnes à mobilité réduite : personnes âgées, femmes enceintes… Des annonces sont faites à chaque arrivée dans une nouvelle station ainsi que lors de la fermeture des portes. Dans le tramway, tout aussi accessible, les utilisateurs en fauteuil ou les parents de jeunes enfants avec poussette passent en priorité. Un employé les installe avant de laisser entrer le reste des voyageurs.

Accessibilité des autres lieux

Des rampes d’accès sont disposées absolument partout : dans les lieux publics, les hôtels, les restaurants, les musées… et même dans le palais royal ! Visiter les lieux culturels ou manger un excellent repas scandinave n’est donc absolument pas un problème. Evidemment, certains lieux un peu atypiques font exception, comme les quelques restaurants de la vielle ville installés dans des caves.

Stockholm accessible : Rampe d'accès à l'intérieur du palais royal

Rampe d’accès à l’intérieur du palais royal

Le long des ruelles de Gamla Stan, parfois étroites et en pente, des barres de maintien sont installées. Pour assurer la sécurité des personnes aveugles et malvoyantes, les passages piétons des grands boulevards sont équipés de feux sonores.

Les portes à ouverture automatiques sont également légion, notamment dans les lieux très fréquentés tels que les hôtels et les musées.

Les toilettes publiques sont elles aussi accessibles : large porte, barre d’appui, dégagement… C’est également le cas de celles de la grande majorité des restaurants et des musées.

A l’intérieur du Medelstidsmuseet, un musée sur la vie médiévale à Stockholm, j’ai été surprise de découvrir que les marches sont contrastées pour être mieux visibles des malvoyants.

Stockholm accessible : marches contrastées au Medelstidsmuseet

Les marches contrastées du Medelstidsmuseet

 

Informations générales : climat, coût de la vie…

Climat et coût de la vie à Stockholm

Au niveau du climat, se rendre à Stockholm l’été est idéal. Il y fait très bon, avec 20° en moyenne. En hiver, évidemment, ce n’est pas la même histoire. Lorsqu’une averse survient, elle ne dure généralement pas très longtemps. En juillet et août, c’est la basse saison. C’est donc le moment de l’année où vous pourrez bénéficier des tarifs les moins chers dans les hôtels.

A ce propos, le coût de la vie n’est pas si élevé que ce que l’on peut entendre à Stockholm. Il y a, il est vrai, de grandes différences avec la France pour l’alcool, par exemple. Il est toutefois possible de se restaurer pour une dizaine d’euros le midi. Pour cela, il faut opter pour un buffet végétarien ou pour le « Dagens rätt », le plat du jour. Cette formule, proposée dans de nombreux restaurants, est souvent composée d’une soupe, d’un sandwich et/ou d’une salade, de pain et d’une boisson. Le repas à la française accompagné de vin, en revanche, coûte plus cher.

Dans la ville, il y a énormément de choses à voir et à faire gratuitement. Par contre, lorsque l’entrée est payante, ne vous attendez pas à une réduction pour les personnes handicapées et leurs accompagnateurs. L’égalité à la suédoise veut que seuls les enfants, les étudiants et les personnes âgées bénéficient d’une remise.

Autres informations

Notez que lorsque l’on se rend à Stockholm, mieux vaut savoir parler anglais (ou suédois, bien entendu !). Tous les habitants le parlent et vous aurez plus de chance de vous faire comprendre qu’avec le français. Evidemment, tout dépend du lieu. Dans un restaurant dans lequel je suis allée, un serveur italien parlait parfaitement le français, l’anglais et le suédois en plus de sa langue maternelle. Mais cela n’est pas la norme.

D’autre part, si vous rencontrez des difficultés, les suédois viendront rarement vers vous spontanément. En revanche, ils seront ravis d’aider si vous le leur demandez.

Sachez enfin que la monnaie utilisée en Suède est la couronne suédoise. N’oubliez pas de passer par le bureau de change avant votre départ ou à votre arrivée !

 

En savoir plus sur l’accessibilité à Stockholm

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *